Aventure Humaine : la fin du voyage…

Le projet Aventure Humaine avait pour but de créer un collectif de professionnels des sports et loisirs outdoor souhaitant proposer directement leurs activités à des particuliers, afin de constituer des groupes pour des activités de pleine-nature sur un ou plusieurs jours.

Chaque professionnel mettait à jour son offre de produits, proposait des départs, et l’ensemble de l’offre et des sorties proposées étaient disponibles sur un site internet www.aventure-humaine.com, avec une inscription en ligne.

Aventure Humaine l’envie de créer une équipe et de s’unir

Je suis Aurélien Sanrey, 38 ans, et j’exerce la profession d’accompagnateur moyenne montagne depuis 2009. En 2013, après quelques années passées à guider en montagne pour des agences de trekking, j’ai souhaité créer une structure collective permettant à des guides et accompagnateurs en montagne de proposer nos propres activités, en direct, en toute indépendance des tours opérateurs et agences de voyages. J’ai nommé cette entreprise Aventure Humaine, et j’ai créé le site aventure-humaine.com avec l’aide d’un collègue accompagnateur en montagne : Pierre.

Pour moi, le projet Aventure Humaine était une passion et une vision, plus qu’une simple entreprise. L’idée était de proposer des activités en montagne originales, sortant des sentiers battus et surtout accessibles à tous, en les proposant en direct, sans intermédiaires. J’ai ensuite étendu l’idée de randonnées en montagne et d’alpinisme à tous les professionnels des sports et loisirs outdoor qui souhaitaient proposer eux-mêmes leurs propres activités de plein-nature.

Le projet Aventure Humaine était une réponse audacieuse, mais nécessaire pour continuer de proposer en toute indépendance des séjours d’aventure en tout compris. Afin de s’adapter aux évolutions règlementaires de plus en plus fortes, la société Aventure Humaine a dû s’adapter au fil des années, jusqu’à imiter le fonctionnement d’un petit tour-opérateur, mais avec une différence fondamentale : je voulais qu’elle soit portée et gérée directement non pas par des actionnaires, mais par les guides et accompagnateurs eux-mêmes. Cette approche à taille humaine nous permettait de proposer des activités de pleines nature chaleureuses et authentiques, ainsi qu’une connexion forte avec nos clients.

Les difficultés de l’entreprise, la réalité du terrain

En 2019, après plusieurs années de travail acharné, j’ai fait le constat que je n’arriverais pas à pérenniser la société Aventure Humaine : nous étions 2 accompagnateurs moyenne montagne : Pierre et moi, ainsi qu’un guide de haute-montagne : Pierrick, ainsi que quelques «renforts» mais j’étais la plupart du temps seul pour gérer les plannings, le remplissage, la communication, les mises à jour du site internet… Je m’y suis peut-être pas pris comme il faut, en tous cas je n’ai pas réussi à rendre ce projet réellement collectif, ni à le faire décoller.

Au niveau financier, les charges d’exploitation étaient trop lourdes par rapport au nombre de sorties que nous étions techniquement capables d’organiser. Difficile d’embaucher, et pas possible d’investir alors qu’il était déjà très difficile de juste couvrir les frais de fonctionnement… Quelle solution envisager alors ? La croissance ? Offrir plus d’activités, plus de dates, plus de séjours, pour lesquels il aurait fallu trouver plus de participants.

J’y ai pensé un temps, mais cela signifiait aussi augmenter de façon considérable les frais de publicité, le risque d’annulation, le risque de devoir gérer des groupes à moitié remplis, et pas toujours rentables. Sans compter que tout cela prend du temps, beaucoup de temps, et que j’assumais à moi-seul la grande partie de ces tâches. Vu la forte concurrence dans le secteur du tourisme, cela aurait très vite dérivé dans une course au remplissage, qui aurait été au détriment de la qualité des sorties proposées et de l’accompagnement. Ce n’est pas ce que je voulais.

J’ai donc décidé de ne pas avoir recours à l’emprunt pour financer une hypothétique croissance, et celle encore plus difficile d’arrêter les activités, progressivement au cours de l’année 2019, et de fermer la société en janvier 2020. Puis le Covid est passé par là, courant 2020, entrainant l’arrêt complet de toutes les activités et de l’économie, et cela m’a conforté dans cette décision.

Après Aventure Humaine, on fait quoi ?

Depuis la fermeture et la liquidation d’Aventure Humaine, je continue de proposer randonnée et trekkings, sur mon propre site : aureliensanrey.fr. Partager ces moments de solitude, de contemplation, des expériences de vie et des moments forts est vraiment ce qui m’anime dans ce métier. C’est ce que j’avais entrepris depuis 2010, et que j’essayais de véhiculer au mieux à travers Aventure Humaine. J’ai besoin de guider, de vivre et partager des moments hors du temps, un peu en marge de la société consumériste.

Vous trouverez ce site des randonnées et séjours en montagne, mais avec une offre beaucoup plus réduite, que je suis capable de gérer et d’assumer seul :

  • Des randonnées en petit groupe dans les massifs de Savoie. Chaque randonnée est unique, hors des sentiers battus, et a son propre thème. 1 randonnée chaque mois.
  • Des sorties « multisport » pour découvrir et vous initier à d’autres activités. Chaque sortie vous proposera une immersion dans la nature et un bon moment de convivialité et de partage, à travers la découverte d’un lieu et d’une activité sportive. 2 sorties multisport par an
  • Des voyages d’exception : le genre de voyage dont on rêve, et qu’on n’oublie pas. Chaque année, je vous proposerai de découvrir une destination à travers des lieux et activités qui ne sont pas forcément inclus dans les voyages des grands tour-opérateurs, ou pas de la même manière. Je vous prépare pour l’année prochaine un voyage exceptionnel en Sicile sur la thématique du volcanisme

Si vous souhaitez poursuivre l’aventure ensemble, je vous invite à consulter ma nouvelle offre de randonnées et trekkings, et à vous abonner à la newsletter (1 envoi par mois) :

Découvrir les nouvelles activités proposées par Aurélien Sanrey